Accueil Belgique Politique

Zakia Khattabi (Ecolo) sur la bulle photovoltaïque: «Le public pourrait financer la dette en partie»

Bien qu’Écolo ne soit plus au gouvernement wallon, Zakia Khattabi donne son avis sur ce dossier « compliqué ».

Temps de lecture: 1 min

C’est le blocage au gouvernement wallon. Le MR et le CDH ne parviennent pas à trouver un accord sur le dossier photovoltaïque.

« Je ne vais pas me réjouir que le dossier n’avance pas mais quand même un petit peu, dans le sens que nous ne sommes plus à la manœuvre et que le dossier n’avance tout de même pas », commente la co-présidente d’Écolo, invitée du Grand Oral Le Soir/La Première. Jean-Marc Nollet (Ecolo) avait en charge le dossier. Depuis que Benoît Lutgen (CDH) a débranché la prise, c’est Jean-Luc Crucke (MR) qui a hérité de ce dossier.

Pour rappel, le gouvernement a excessivement subsidié le photovoltaïque et a mis trop de temps à s’en rendre compte. Résultat : une bulle de plus de 2 milliards a éclaté. Une dette qui a provoqué l’apparition d’une surcharge sur la facture des Wallons.

À lire aussi Zakia Khattabi: «Il n’y a pas d’écologie sans les écologistes»

Comment Ecolo solutionnerait le problème ?

« C’est complipqué de trouver une solution », insiste la co-présidente d’Écolo. « Le public pourrait financer la dette en partie », suggère Zakia Khattabi.

► Retrouver l’interview complète de Zakia Khattabi ce samedi via @leoisr et @LaPremière

 

À lire aussi Ca coince entre MR et CDH sur la bulle photovoltaïque

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , mardi 30 octobre 2018, 20:59

    Un discours typiquement écolo. Je veux des éoliennes mais pas chez moi. Les arabes, ils sont bien à Molenbeek mais pas chez moi dans mon quartier résidentiel. Je peux me permettre des panneaux photovoltaïques mais il faut que ce soit les autres qui me les payent. Je ne sais pas distinguer un moineau mâle d'une femelle mais je participe au comptage des oiseaux dans mon jardin. Je détruis manuellement les chenilles de mes légumes mais je m'inquiète de la disparition des papillons. J'aime les animaux. En tout cas mon chien. Quand je dois le promener (la nature a de ses exigences), il doit faire ses solides besoins sur le trottoir du voisin, surtout si le voisin est socialiste. Si c'est un mâle, le top du top c'est quand il pisse sur la façade du voisin qui est cdH. Bref je suis jeune et belle. Qu'un type qui se dit écologiste ai un jour été ministre et ai fait des conneries, ce n'est pas grave. Ce serait chrétien de lui donner la possibilité de corriger ses erreurs. Plus chrétien encore, s'il n'avait pas ce strapontin de co-président d'un parti, il pourrait bien se retrouver au chômage malgré ses indemnités de démissionnaire plus ou moins obligé.

  • Posté par Lacroix André, samedi 15 septembre 2018, 20:21

    Ecolo n'est évidement pas le seul responsable dans ce dossier , mais le problème de votre proposition , Madame , c'est que le " public " c'est tout simplement l'ensemble des contribuables , des consommateurs d'électricité , dont tous ceux qui n'ont pas eu l'opportunité ou les moyens financiers de faire installer des panneaux photovoltaïques . Mais qui paient déjà , avec leur petit compte d'épargne au rendement de 0,005 % , des bénéficiaires d'installations au rendement financier de 20 % . Comme le dit très bien Monsieur Baeyens , que ces gens-là financent la dette .

  • Posté par Remi Baeyens, samedi 15 septembre 2018, 11:42

    Que ceux qui profitent d'un rendement (financier) de 20 % des cellules photovoltaïques financent la dette.

  • Posté par Hennaux Jean, samedi 15 septembre 2018, 9:32

    Ah si cela avait été "les riches", les "nantis" qui eussent recouru au plan Nollet! Mais non ce ne furent que des 'gentils' qui spéculèrent pour se payer leurs vacances annuelles … Le problème écologique réel, Mr Nollet, sous nos latitudes, n'était pas de booster le solaire en désoxygénant plus encore l'atmosphère par un accroissement de vols et croisières touristiques… Ah qu'un "plan climat" national complet et sérieux serait le bien venu dans ce pays au lieu de ces réactions au coup par coup!

  • Posté par Gysen Eric, samedi 15 septembre 2018, 7:44

    Nollet et écolo devraient, sur leurs économies d'énergie, financer leur trouvaille. Je ne m'en plaint pas, un investissement photovoltaïque de 2011 rapporte du 20% par an.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une