Accueil Société

Plusieurs sit-in contre l’enfermement des enfants: «On n’enferme pas un enfant, point»

Plus de 1.500 citoyens se sont mobilisés à travers toute la Belgique pour dénoncer l’enfermement des enfants en centre fermé.

Temps de lecture: 2 min

Des sit-in ont eu lieu vendredi à travers tout le pays pour soutenir les migrants mais également pour dénoncer la politique migratoire du gouvernement fédéral.

À Bruxelles, ils étaient 120 dans le quartier de Saint-Gilles à 16h00 et près de 350 devant l’Office des Étrangers à 18h00. D’autres rassemblements ont eu lieu à Gand, Liège, Mons, Namur et Arlon. Au total, plus de 1.500 personnes se sont mobilisées, selon les organisateurs.

À lire aussi Les Belges s’intéressent-ils encore aux droits humains?

Les militants se sont déplacés pour exprimer leur indignation face aux mesures du gouvernement fédéral qui permettent la détention en centre fermé de familles avec mineurs. La mobilisation a été organisée à la suite de l’incarcération d’une deuxième famille, d’Azerbaïdjan, dans le centre de rapatriement « 127bis » à Steenokkerzeel, le 3 septembre dernier.

La Belgique pointée du doigt

« Malgré la très forte mobilisation citoyenne et les prises de position du monde juridique et d’instances internationales, le gouvernement belge s’obstine dans sa politique de criminalisation des personnes migrantes, et n’hésite pas à enfermer des enfants », dénonce une porte-parole de la Plate-forme citoyenne de Soutien aux Réfugiés.

Beaucoup de manifestants se sont rendus aux rassemblements accompagnés de leurs enfants, « une façon de marquer le coup et de dire simplement que, quelle que soit la raison, on n’enferme pas un enfant. Point », s’indigne une mère de famille présente devant l’Office des Étrangers.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Dubois Raymond, samedi 15 septembre 2018, 15:13

    Une guerre civile est à nos portes ...Il faut écouter les " citoyens " pendant les festivités dans les quartiers . Ne pas séparer les enfants des parents ??? Faux débat . Nos citoyens seront aussi séparés de leurs enfants ou de futurs adultes lors d'un CONFLIT qui nous dépassera BON COURAGE Vous n'aurez plus que vos larmes pour pleurer . ..

  • Posté par Dubois Raymond, samedi 15 septembre 2018, 15:12

    Une guerre civile est à nos portes ...Il faut écouter les " citoyens " pendant les festivités dans les quartiers . Ne pas séparer les enfants des parents ??? Faux débat . Nos citoyens seront aussi séparés de leurs enfants ou de futurs adultes lors d'un CONFLIT qui nous dépassera BON COURAGE Vous n'aurez plus que vos larmes pour pleurer . ..

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 15 septembre 2018, 11:47

    Forts jean Jacques pour répondre à votre question j habite Anderlecht mitoyen Molenbeek je peux vous affirmer que je sais de quoi je parle

  • Posté par Michel Raurif, samedi 15 septembre 2018, 8:27

    Monsieur Liénard : apprenez que écrire ou dire la VÉRITÉ , cela donne des boutons à certaine personne....

  • Posté par Michel Raurif, samedi 15 septembre 2018, 8:26

    Monsieur Liénard : apprenez que dire ou écrire la VÉRITÉ , et bien cela donne des boutons a certaine personnes ...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko