Accueil L’archive

16 décembre 2004 : «Sous le pont de Millau coule le Tarn»

Ce mardi, le président Chirac inaugure le viaduc de Millau, présenté comme l'ouvrage d'art le plus élevé du monde

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 6 min

Mon enfant est né en même temps que le viaduc. Quand il sera plus grand, je lui dirai : « Tu sais, le viaduc, c'est papa qui l'a fait ». Campé sur d'énormes chaussures poussiéreuses, le jean fatigué, Igor Thomas, est fier. Jamais il ne regrettera d'avoir largué son Ardèche pour s'installer avec son épouse à Millau, à 115 kilomètres au Nord de Montpellier, le temps de fonder une famille et, accessoirement, le viaduc le plus haut du monde.

Chef d'équipe coffreur, Igor, avec ses 2.000 collègues, a dompté le béton et le métal pour sortir de terre cet ouvrage d'art, qui enjambe le Tarn avec souplesse sur 2.460 mètres. Leur oeuvre, dernier maillon de l'autoroute A 75, entre Clermont-Ferrand et Béziers, sera inaugurée ce mardi, et dès jeudi, petits et grands véhicules pourront l'emprunter et contempler la vallée à 130 kilomètres à l'heure, et, surtout, à 270 mètres de hauteur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs