Accueil Monde Europe

Brexit: le maire de Londres plaide pour un deuxième référendum

Sadiq Khan estime que la Grande-Bretagne court à sa perte si elle sort de l’Union européenne sans accord.

Temps de lecture: 1 min

Le maire de Londres Sadiq Khan plaide dimanche pour un second référendum sur le Brexit, avertissant que la Grande-Bretagne risquait la déroute hors de l’Union européenne sans accord.

Ne pas parvenir à un accord avec Bruxelles ou aboutir à un mauvais texte pourrait entraîner la perte de 500.000 emplois. Des hôpitaux pourraient également être en manque de personnel et des entreprises voir leurs affaires en danger et la police devoir se préparer à des émeutes, a-t-il prévenu.

Membre influent de la classe politique

«  Je ne crois pas May dispose d’un mandat pour jouer de manière aussi flagrante avec l’économie et les moyens de subsistance des gens », a déclaré le maire de Londres, membre du parti travailliste d’opposition, qui avait fait campagne en faveur du maintien dans l’UE en 2016, année du référendum.

Sadiq Khan n’a aucun rôle direct à jouer dans le processus de Brexit mais est un membre très influent de la classe politique.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Bartet Guy, dimanche 16 septembre 2018, 13:36

    Mauvaise idée. Si le oui est confirmé, cela fera beaucoup d'argent dépensé pour rien et ravivera les dissensions. Si le non gagne cette fois, ça foutra un sacré bordel. Et espèrent-ils obtenir les mêmes dérogations qu'avant le Brexit ? J'espère que non. Et donc, tout compte fait, autant ne pas refaire un référendum.

  • Posté par Hennaux Jean, dimanche 16 septembre 2018, 10:42

    De fait, ne s'entendraient-ils pas mieux avec la Pologne et la Hongrie ?

  • Posté par Hennaux Jean, dimanche 16 septembre 2018, 10:38

    "Tous les avantages et aucune contrainte " N'était-ce déjà ce que ce pays avait négocié pour entrer dans l'UE ? N'est-ce qu'ils veulent encore et toujours en la quittant : un grand marché commun et plus aucune obligation qui nuise à leur spécificité.

  • Posté par Lucas Danièle, dimanche 16 septembre 2018, 11:27

    Vos propos montrent que vous ignorez de qui vous parlez. Le Maire de Londres a toujours été CONTRE le Brexit. Il est membre du parti Travailliste, mais pas du tout Corbyniste. Pour lui, comme pour beaucoup de gens de gauche et du centre en Angleterre, le Bexit équivaut à un suicide pour le pays. Parce qu'il est musulman, les Tories, mais aussi tous les populistes en général, le croient lié aux réseaux terroristes. C'est montrer une ignorance crasse de la personnalité de l'homme en particulier, mais aussi de la gauche anglaise en général - je veux dire ceux qui ne sont pas obtus comme Jeremy Corbyn!

  • Posté par Bladfeld Samuel, dimanche 16 septembre 2018, 9:15

    Et un troisième ensuite ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une