Accueil Monde France

Quand Macron conseille un chômeur: «Du travail dans la restauration, je traverse la rue, je vous en trouve»

La sortie du président français a suscité de nombreux commentaires.

Temps de lecture: 2 min

Du travail dans la restauration, «  je traverse la rue, je vous en trouve » : Emmanuel Macron suscitait dimanche un flot de commentaires sur les réseaux sociaux, après avoir conseillé samedi à un jeune horticulteur au chômage de se réorienter vers ce secteur en manque de bras.

«  J’ai 25 ans, j’ai beau envoyer des CV et des lettres de motivation, ça ne fait rien », a lancé au président ce jeune homme, venu au palais de l’Elysée à l’occasion des journées du patrimoine. «  Vous voulez travailler dans quel secteur ? » l’interroge alors le président. «  À la base, je suis en horticole », répond le jeune homme.

Changer de secteur

Le président lui suggère alors de changer de secteur. «  Si vous êtes prêt et motivé, dans l’hôtellerie, les cafés et la restauration, dans le bâtiment, il n’y a pas un endroit où je vais où ils ne me disent pas qu’ils cherchent des gens. Pas un ! Hôtels, cafés, restaurants, je traverse la rue, je vous en trouve ! », poursuit le président de la République en désignant d’un geste les rues alentour.

«  Moi personnellement ça ne me pose pas de problème. Mais je donne mon CV et ils ne me rappellent jamais », répond le jeune homme. Emmanuel Macron insiste : «  Vous faites une rue, vous allez à Montparnasse, vous faites la rue avec tous les cafés et les restaurants… Franchement, je suis sûr qu’il y en a un sur deux qui recrute en ce moment. Allez-y ! » «  Entendu, merci », dit le jeune homme alors qu’Emmanuel Macron lui serre la main.

Commentaires acerbes

Ce n’est pas la première fois que le chef de l’Etat répond à des chômeurs qui l’interpellent dans ses bains de foule, en insistant sur le manque de main d’œuvre dans certaines filières. Son échange suscitait dimanche de nombreux commentaires acerbes l’accusant de méconnaître la réalité du chômage.

Depuis son élection, le président s’est vu accuser à plusieurs reprises de tenir des propos hautains sur la question sociale, notamment quand il a évoqué le «  pognon de dingue » des aides sociales, ou les «  Gaulois réfractaires ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

37 Commentaires

  • Posté par Jean-michel Van Schouwburg, dimanche 16 septembre 2018, 16:41

    En plus avec le taux de natalité des années 80 et 90 , les Français ont un excédent de main d'oeuvre dans la jeune génération des 20-30 ans inconnu en Allemagne, G-B etc.... donc le chômage conséquent est inévitable. Aussi , bon nombre de jeunes Français , même diplômés, se sont installés à Londres, Bruxelles etc....

  • Posté par Jean-michel Van Schouwburg, dimanche 16 septembre 2018, 16:37

    Macron a l'air d'être prétentieux (et l'est sans doute en réalité). Mais il n'a pas tout à fait tort, bien que la réalité du terrain ne se révèle pas aussi simple.. En fait , il y a des métiers en crise de recrutement : santé (mais il faut un diplôme et des compétences), le bâtiment (sans diplôme ni expérience, vous commencer à faire le manoeuvre en noir avec une minimum de sécurité), la restauration et les cafés (les bons jobs nécessitent diplômes, compétence et expérience) . Les recruteurs sont généralement maniaques.... Ce jeune homme se verra proposer un emploi flexiblo-précaire à mi-temps disponible à la demande hebdomadaire etc....

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une