Accueil

Ganshoren espère un retour au calme

Le décès d’Hervé Gillard a ébranlé la situation politique de Ganshoren, créant une situation inédite.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Après une mandature marquée par le décès du bourgmestre libéral Hervé Gillard début 2017, la commune aspire à une stabilité politique ébranlée depuis 2012. Pour rappel, le défunt maïeur avait privilégié en dernière minute une majorité avec la liste socialiste de l’ancienne bourgmestre Michèle Carthé, après avoir trahi un accord passé avec les écologistes et les tenants de la liste teintée de CDH ProGanshoren qui lui offrait cependant l’accès au siège mayoral.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs