Jean-Luc Crucke sur la bulle photovoltaïque : «Les consommateurs wallons paieront moins cher leur facture d’électricité»

Jean-Luc Crucke © Le Soir/Sylvain Piraux
Jean-Luc Crucke © Le Soir/Sylvain Piraux

Le gouvernement wallon s’est finalement accordé, lundi matin, sur le maintien du mécanisme des certificats verts pour les anciens et les nouveaux projets, sans nouvelle taxe mais avec une modification du taux et de la durée d’octroi.

Il y a aura également une diminution de la facture énergétique, a confirmé Jean-Luc Cruck, le ministre de l’Énergie, interrogé sur La Première. La dette a été rachetée par la banque BNP Paribas, la charge est ainsi répartie sur 20 ans. Le consommateur wallon paiera moins mais pendant plus longtemps pour couvrir la dette. « Nous assumons sans faire mal aux citoyens qui n’ont pas à souffrir des ingérences du passé », a expliqué Jean-Luc Crucke. «  Avant on occultait la dette. Je la mets à jour de manière pérenne ».

La dette est diluée, est étalée mais on va aussi diminuer les aides notamment dans l’éolien.

Les Wallons lésés

Parallèlement, une proposition de transaction à l’amiable va être proposée aux 11.000 personnes ayant introduit un recours au civil contre la Région wallonne en raison de certificats verts limités à 10 ans.

Jean-Luc Crucke dit vouloir trouver un accord avec les consommateurs lésés. « Il y a eu une procédure judiciaire. La Wallonie a été attaquée. Elle doit se défendre » s’est justifié le ministre wallon tout en concevant qui n’aime pas cette formule.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous