Accueil Économie Consommation

Jean-Luc Crucke sur la bulle photovoltaïque : «Les consommateurs wallons paieront moins cher leur facture d’électricité»

Le gouvernement wallon a trouvé une solution à la dette du photovoltaïque. La dette est étalée ce qui fait que le Wallon paiera moins cher mais pendant plus longtemps.

Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement wallon s’est finalement accordé, lundi matin, sur le maintien du mécanisme des certificats verts pour les anciens et les nouveaux projets, sans nouvelle taxe mais avec une modification du taux et de la durée d’octroi.

Il y a aura également une diminution de la facture énergétique, a confirmé Jean-Luc Cruck, le ministre de l’Énergie, interrogé sur La Première. La dette a été rachetée par la banque BNP Paribas, la charge est ainsi répartie sur 20 ans. Le consommateur wallon paiera moins mais pendant plus longtemps pour couvrir la dette. « Nous assumons sans faire mal aux citoyens qui n’ont pas à souffrir des ingérences du passé », a expliqué Jean-Luc Crucke. «  Avant on occultait la dette. Je la mets à jour de manière pérenne ».

La dette est diluée, est étalée mais on va aussi diminuer les aides notamment dans l’éolien.

Les Wallons lésés

Parallèlement, une proposition de transaction à l’amiable va être proposée aux 11.000 personnes ayant introduit un recours au civil contre la Région wallonne en raison de certificats verts limités à 10 ans.

Jean-Luc Crucke dit vouloir trouver un accord avec les consommateurs lésés. « Il y a eu une procédure judiciaire. La Wallonie a été attaquée. Elle doit se défendre » s’est justifié le ministre wallon tout en concevant qui n’aime pas cette formule.

 

À lire aussi Le plan du gouvernement wallon pour éponger la bulle photovoltaïque

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Michel Claude, mardi 18 septembre 2018, 15:35

    Pour croire que nous allons avaler ça, faut au moins un IQ de 50, pas mal pour un bulldozer.....mais pour un petit ministre, c'est une agression, donc une déclaration de guerre et comment doit-on répondre à une déclaration de guerre ?......le passé nous l'a enseigné......

  • Posté par Lacroix André, mardi 18 septembre 2018, 13:34

    Raisonnement lamentable d'un ministre qui va imposer , pendant 20 ans au moins , à une majorité de Wallons , non seulement d'éponger une dette qui ne les concerne en rien , mais en plus de faire un magnifique cadeau à BNP Paribas Fortis ( on parle d'un intérêt de 3% par an ). Politique libérale mais aussi électoraliste de bas étage : la discussion sur la durée du remboursement des certificats verts ( 10 ou 15 ans ) est , quant à elle , remise à plus tard ! J'ajouterai que ce matin , sur Bel-RTL , Monsieur Antoine , allié de Monsieur Crucke , s'est déchargé de toute responsabilité dans ce marasme . Il y en a qui ne manquent pas de culot .

  • Posté par christian Leroy, mardi 18 septembre 2018, 10:57

    M enteu R ! Ca ... c'est l'argument du banquier qui étale la dette dans le temps ... (cfr les regroupements de dettes des clients surendettés !!!)! Quel est le taux qui portée en compte! Aujourd'hui, l'Etat emprunte à ... 0,75%. Le taux "wallon" sera sans doute plus proche de celui des états du ... sud de l'Europe!!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb