Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Le sapin de Noël se veut plus vert et devient écoresponsable

L’Union ardennaise des pépiniéristes veut une production plus respectueuse de l’environnement. Une charte a été signée dans ce sens avec le ministre Collin et la Province de Luxembourg.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

Le sapin de Noël, tout beau, tout vert, qui sent la résine au coin du feu, devrait être produit de façon plus écoresponsable dans les années à venir. La prise en compte des aspects environnementaux est devenue une réalité citoyenne. Et le sapin de Noël n’échappe pas à la règle. Les pratiques culturales étaient de plus en plus jugées trop chimiques. L’Union ardennaise des pépiniéristes (UAP) a décidé de passer un cap important dans ses pratiques, en synergie avec le cabinet du ministre Collin qui a poussé dans ce sens.

Au-delà du respect des réglementations en vigueur, l’association souhaite que ses membres aillent plus loin en s’engageant concrètement pour une meilleure prise en compte de l’environnement. Car planter un sapin pour le récolter sans rien faire 7 ou 8 ans plus tard pour le vendre, n’est qu’une image d’Epinal. Comme toute culture, le sapin de Noël a besoin de soins et d’entretien. Mais c’est là que le bât blesse car l’utilisation de produits phytosanitaires n’est pas anecdotique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs