Accueil Sports Football Football à l'étranger

La volée de Thomas Meunier, le joli coup franc de Messi: revivez en vidéo la première soirée de Ligue des champions

Mardi soir n’aura pas été une belle soirée pour le Club de Bruges et les autres Belges en Europe mais certaines stars étaient au rendez-vous et ont régalé.

Vidéo - Temps de lecture: 3 min

Malgré une belle prestation face à Dortmund mardi soir lors de son premier match dans le groupe A, le FC Bruges a dû s’incliner contre le cours du jeu suite à un but gag de Christian Pulisic. Après une passe tranchante de Dahoud en direction de l’Américain, Mitrovic tente de dégager la balle qui rebondit sur le pied de Pulisic et qui, par chance pour les Allemands, lobbe le gardien brugeois et termine sa course au fond des filets (0-1). Un but absurde qui enfonce Bruges pour son retour dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Dans le même groupe, l’AS Monaco de Youri Tielemans et de Nacer Chadli s’inclinait l’Atlético Madrid d’Antoine Griezmann (1-2). Malgré une ouverture du score assez rapide (18e) de Samuel Grandsir, les Monégasques ont été dominés et ont manqué de réalisme face aux Espagnols.

Plus tôt dans la soirée, dans le groupe B, Barcelone corrigeait le PSV. Une claque tant au niveau du score (4-0) qu’au niveau des statistiques (75 % de possession, 21 tirs dont 9 cadrés). Mais ce qu’il fallait surtout retenir de ce match, c’est le coup franc magnifique de Lionel Messi. Une frappe enroulée du pied gauche qui était partie se loger dans la lucarne du gardien néerlandais.

Les Italiens de l’Inter Milan, eux, faisaient le grand retour dans la compétition après sept ans d’absence. Face à Tottenham, les Nerazzurri ont subi avant de retourner la situation et le match dans les derniers instants. En sept minutes, Mauro Icardi et Matias Vecino offraient une victoire aussi importante que symbolique pour l’Inter (2-1).

Dans le groupe C, le choc de la soirée opposait Liverpool au Paris Saint-Germain. Alors que les Anglais faisaient le break en six minutes (1-0 à la 30e et 2-0 à la 36e), c’est Thomas Meunier qui redonnait espoir aux Français. D’une superbe volée, le Diable rouge ne laissait aucune chance au gardien des Reds et relançait la rencontre. Alors que tout portait à croire que le match se terminerait sur un partage (2-2) après un but de Kylian Mbappé, c’est Firmino qui plantait un but salvateur pour Liverpool dans le temps additionnel (3-2).

De son côté, l’Etoile Rouge de Belgrade (lauréat 1991 alors que la compétition s’appelait encore la « Coupe des clubs champions européens ») réussissait à tenir en échec le Napoli de Carlo Ancelotti (0-0). Dries Mertens n’était pas titulaire mais montait au jeu à la 61e minute sans pouvoir changer le cours du match.

Dans le groupe D, Schalke 04 et Porto partageaient grâce à une égalisation sur penalty d’Otavio pour les Portugais (1-1). De son côté, Galatasaray, réduit à 10 en fin de match, prenait largement le dessus sur son adversaire de la soirée, le Lokomotiv Moscou (3-0).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb