Accueil Société

Peste porcine: «L'élimination totale du virus chez les sangliers est presque impossible»

Tomasz Podgórski est le spécialiste de la lutte contre la peste porcine en Pologne. Il a constaté une faible corrélation entre les mouvements de sangliers et l'apparition de nouveaux foyers de contamination.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Varsovie

Tomasz Podgórski, chercheur à l'Institut de biologie des mammifères de l'Académie polonaise des sciences et coordinateur d'un groupe de travail pour le programme scientifique européen de lutte contre la peste porcine africaine ASF-STOP.

En juillet dernier, vous avez publié une étude sur les mouvements de population des sangliers et les trajectoires de propagation de la peste porcine africaine (PPA). Vos données concernent le nord-est de la Pologne entre 2014 et 2015, c'est-à-dire dans les premiers temps suivant la détection de la maladie dans le pays. Contrairement à vos attentes, vous avez constaté une faible corrélation entre les mouvements de sangliers et l'apparition de nouveaux foyers de contamination. Cela remet-il en cause le rôle des sangliers comme vecteur de la PPA ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs