Accueil Société

Le mobile, grand oubli du secteur de la mobilité

La plupart des opérateurs belges de transport se bornent à donner l’horaire de leurs véhicules. Pour organiser ses trajets efficacement et en utilisant plusieurs modes de transport, mieux vaut se tourner vers des applications tierces.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 5 min

Et si la mobilité passait par le… mobile ? En quelques années, nos smartphones ont bouleversé la manière dont nous nous déplaçons. Exit, les plans papiers presque relégués au rang de livres d’histoire. Même les GPS ont du plomb dans l’aile depuis que les téléphones proposent les mêmes services.

En plus d’aider lors des trajets en voiture, les applications permettent aussi de s’y retrouver dans les méandres des lignes de transport en commun. Ou plutôt devraient car, quelques exceptions mises à part, l’offre d’applications des grands prestataires de service du pays restent absents, ou presque, de nos terminaux.

Difficile, dans ce contexte, de se déplacer efficacement en ville sans détours et sans perdre de temps. Heureusement, les développeurs tiers sont de plus en plus nombreux à proposer des applications pour permettre de trouver les transports qui correspondent le mieux à ses usages… et éviter de se perdre en route.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs