Accueil Sports Football Football belge Standard

Sébastien Pocognoli avant Séville-Standard: «C’est peut-être le meilleur moment pour prendre cette équipe»

Sébastien Pocognoli a visionné la défaite des hommes de Pablo Machin à Getafe.

Temps de lecture: 2 min

Sébastien Pocognoli attend patiemment que les bagages arrivent, dans le hall de l’aéroport de Séville. Il plaisante avec Moussa Djenepo, assis sur une rambarde avant d’évoquer l’affiche de ce jeudi soir. « Le FC Séville est le favori, non seulement sur papier mais aussi par rapport à ce que cette équipe a déjà accompli dans cette compétition et son statut de grand club d’Espagne. Si nous avions joué ce premier match à domicile, j’aurai peut-être dit que c’était du 50-50, mais ce n’est pas le cas. »

Le capitaine des Rouches reste lucide, le coup de chaleur pris lorsqu’il a quitté le système de climatisation de l’aéroport ne l’a pas ébranlé. Pourtant, il est loin de s’avouer battu. « Il y a moyen de ramener quelque chose de ce déplacement. J’ai vu la défaite de Séville face à Getafe dimanche dernier, cette équipe affiche des faiblesses et son public n’est pas forcément derrière elle pour le moment. Ce jeudi, soit les Sévillans vont vouloir absolument se racheter à domicile, soit ils éprouvent vraiment des difficultés en ce début de saison et nous pourrons en profiter. C’est peut-être le meilleur moment de prendre cette formation. Il faudra en tout cas être très solide défensivement et être efficace en zone de finition.  »

La Coupe d’Europe a le don de galvaniser les Liégeois. Pas question de la bâcler comme ce fut parfois le cas dans le passé. « Nous sortons du concept du championnat où nous sommes un peu en rodage. Cette fois, la compétition est différente, nous pourrons dès lors tenter des choses, d’autant que nous ne sommes pas les favoris. Nous aurons notre mot à dire face à cette formation andalouse. Nous avons l’intention de jouer notre chance à fond d’autant que nous avons bénéficié d’un groupe qui nous offre des perspectives, malgré que Krasnodar ait un très bon niveau. Je pars du principe que si on se bat toute la saison pour obtenir un billet européen, on se doit de disputer cette compétition avec ambition. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Les Rouches tiraillés entre leurs rêves et la réalité

Incapable de conserver son avance acquise via le penalty converti par Philip Zinckernagel au Cercle, le Standard continue de vivoter entre un possible Top 4 qu’il a virtuellement intégré pendant… 10 minutes et un Top 8 qui semble mieux lui convenir.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb