Accueil Sports Tennis ATP - WTA

Elise Mertens vire un 3e coach en 2018

Un coach viré : c’est souvent le signe d’une saison traversée par les doutes et les peines, peu importe le sport finalement. Alors imaginez trois coaches écartés sur la même année et même en six mois (d’avril à septembre) !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Elise Mertens doit être l’exception qui confirme la règle. La Limbourgeoise a connu une superbe saison 2018 (et elle n’est pas encore terminée), qui l’a vue grimper du 35e au 15e rang mondial, et surtout, sortir de l’anonymat en atteignant les demi-finales à l’Open d’Australie, les huitièmes à Roland-Garros et à l’US Open et un 3e tour à Wimbledon, tout en remportant trois titres WTA, à Hobart, Lugano et Rabat ! Preuve de son excellente année, elle est toujours en course pour le fameux Masters de fin d’année à Singapour, elle est actuellement 10e à la Race (les huit premières joueuses sont retenues).

Une volonté de s’améliorer, en… osmose

Alors que se passe-t-il pour afficher une telle instabilité au niveau des coaches ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en ATP - WTA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs