Accueil La Une Monde

«Il n’y a pas d’école pour devenir chef d’Etat»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Se plonger dans les cursus suivis par une vingtaine de chefs d’Etat ou de gouvernement à travers le monde réserve pas mal de surprises. Si de nombreux responsables politiques ont classiquement étudié le droit (Xi Jinping, Vladimir Poutine, Hassan Rohani, Michel Temer, Cyril Ramaphosa) ou les sciences politiques (Narendra Modi, Shinzo Abe, Emmanuel Macron), les deux personnalités qui ont été diplômés dans ces deux matières, et qui devraient donc être parfaitement préparés pour gérer avec savoir et intelligence leur pays sont le Philippin Rodrigo Duterte et le Hongrois Viktor Orban. Deux populistes qui mènent des politiques peu raisonnables et pleines de provocations.

Une preuve s’il en est que, pas plus que l’habit ne fait le moine, le cursus universitaire ne fait le bon dirigeant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs