Standard, Anderlecht, Genk et les autres: revivez la soirée complète d’Europa League en vidéos

La première soirée d’Europa League n’a pas franchement été une grande réussite pour les clubs belges ce jeudi soir. Tout a mal commencé avec le déplacement du Standard à Séville, certes, face à un adversaire d’un très gros calibre, quart de finaliste de la Ligue des champions la saison dernière.

Malgré une bonne première mi-temps, récompensée par un but de Djenepo, les Rouches ont coulé face à la force offensive des Andalous. Ever Banega et Wissam Ben Yedder, tous les deux auteurs d’un doublé, ont régalé le stade Sanchez Ramon Pizjuan.

Le Standard est dernier de son groupe en compagnie de Akhisarspor, son prochain adversaire battu ce jeudi par Krasnodar (0-1).

Au même moment, le club de Genk s’est lui imposé face à Malmö (2-0). Les Suédois n’ont rien pu faire face à une équipe limbourgeoise en pleine bourre (41 buts en 13 matches, toutes compétitions confondues). Les deux hommes en forme du moment, Leandro Trossard (9 buts) et Mbwana Aly Samatta (10 buts) ont encore marqué à la Luminus Arena.

En fin de soirée, Anderlecht s’est lui ridiculisé en s’inclinant sur la pelouse du modeste Spartak Trnava. Les champions de Slovaquie ont surpris les Mauves sur le seul tir cadré du match, une tête d’Oravec qui a trompé la vigilance de Didillon, le gardien anderlechtois. Dans l’autre match du groupe, le Dinamo Zagreb a déroulé contre Fenerbahce (4-1).

Ça passe pour la Lazio et Arsenal (4-2 contre Vorskla), Milan contrôle à Dudelange

Transféré cet été à la Lazio Rome, le gardien Silvio Proto avait jusqu’ici pris place sur le banc de l’équipe italienne en Serie A. Pour le premier match des Romains en Europa League cette saison, l’ancien portier d’Anderlecht et d’Ostende fut titularisé et a obtenu la victoire à domicile jeudi lors de la rencontre inaugurale du groupe H face à Apollon (2-1).

Luis Alberto a ouvert la marque dès la 14e minute pour la Lazio Rome avant que Ciro Immobile (84) ne double la mise sur penalty en fin de rencontre. Emilio Zelaya a réduit la marque dans les dernières minutes en faveur des Chypriotes. Les Italiens, qui évoluaient sans Jordan Lukaku blessé à la cheville, occupent la tête du groupe H avec l’Eintracht Francfort qui s’est imposé sur la pelouse de Marseille (1-2). Les Allemands, qui ont été réduits à dix à la 59e alors que le score était de 1-1, ont arraché la victoire à la 89e grâce à un but du Serbe Luka Jovic.

Dans le groupe F, Dudelange disputait le premier match de l’histoire du football luxembourgeois en phase de poules de l’Europa League face à l’AC Milan. Les Luxembourgeois ont tenu une mi-temps face au septuple vainqueur de la Ligue des Champions mais ont finalement cédé sur un but de Gonzalo Higuain à la 59e.

Le Celtic grâce à Boyata, Chelsea sans Eden Hazard

Le Celtic Glasgow s’est imposé sur le fil à domicile jeudi face à Rosenborg (1-0) lors de la première journée de la phase de poules de l’Europa League dans le groupe B. Dedryck Boyata, titulaire, a disputé toute la rencontre pour les Écossais et a délivré l’assist sur le but de la délivrance.

Dans le groupe L, Chelsea, qui a laissé Eden Hazard au repos, l’a emporté sur la pelouse du PAOK Salonique (0-1) grâce à un but du Brésilien Willian (7e). Les Londoniens sont en tête avec les Biélorusses du BATE Borisov qui se sont imposés (0-2) sur le terrain des Hongrois de MOL Vidi où évolue l’ancien défenseur d’Anderlecht Roland Juhasz.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Sylvain Piraux - Le Soir

    Yvon Englert (ULB): «La proposition du MR pour la fusion UCL/Saint-Louis, c’est le venin de la discorde»

  2. Le loyer, l’université, les sorties et les courses... Kenzy paie tout
: «
J’avais envie de pouvoir être autonome, indépendant
».

    Les débrouillards: Kenzy, des études, deux boulots et une multitude de projets

  3. Le président Trump aux petits soins pour Paula White dans la salle Roosevelt de la Maison Blanche.

    Paula White, la télévangéliste qui a signé un pacte avec Trump

Chroniques
  • Avec «tel», il faut viser juste

    En point de mire

    La cible de cette chronique est un monosyllabe, tel, qui cumule les emplois : adjectival, pronominal, nominal et même conjonctif pour certains. D’où quelques soucis pour les adeptes d’un français académique, parfois malmené par l’usage. Tentons donc d’y voir clair avant d’ajuster le tir.

    L’emploi de tel comme adjectif qualificatif ne pose pas de problème : de telles rencontres te grandissent ; nous n’attendions pas de tels orages. Pas plus de tracas lorsque tel est pronom, dans un registre littéraire : tel exige un confort royal, tel autre se contente du minimum  ; tel est pris, qui croyait prendre. Pas davantage avec les emplois nominaux :...

    Lire la suite

  • Grève des contrôleurs aériens: le beurre et l’argent du beurre

    Depuis quelques jours, c’est un peu le monde à l’envers pour ceux qui ont une vue caricaturale de francophones qui cultiveraient la grève, ne jureraient que par l’actionnariat public et pour qui la protection des travailleurs relèverait du sacré.

    Jugez plutôt : le patron (wallon) de l’aéroport de Liège demande la privatisation de Skeyes, l’entreprise publique fédérale en charge du contrôle aérien, le ministre en charge des Aéroports à la Région wallonne, Jean Luc Crucke, vient de suspendre le...

    Lire la suite