Accueil Société

Utiliser une application pour éviter les embouteillages pourrait bientôt vous valoir une amende

Montant de la contravention : 55 euros.

Temps de lecture: 1 min

De nombreux automobilistes utilisent des applications leur permettant d’éviter les embouteillages. Ces applications comme Waze, Google Map, Plans… proposent des itinéraires alternatifs qui passent bien souvent par des petites routes, où par l’intérieur des communes, et augmentent le trafic habituel.

Une situation qui agace les riverains. Selon la VRT, la commune de Kortenberg, proche de l’E40, a déjà commencé à sanctionner les utilisateurs. Des caméras ANPR, capables de lire les plaques d’immatriculations, ont été installées sur les axes les plus fréquentés. Les automobilistes qui n’habitent pas dans la commune mais qui y passent régulièrement aux heures de pointe se voient donc verbalisés. Montant de l’amende : 55 euros.

« En utilisant des caméras avec reconnaissance de plaque d’immatriculation, le trafic de coupure a été réduit de moitié », explique à la VRT Chris Taes, le bourgmestre de Kortenberg.

Dans sa commune, près d’une centaine de contraventions ont été distribuées depuis la mise en place des caméras.

Une idée qui plaît : à Steenokkerzeele, proche de la E40, on s’apprête également à installer ce type de caméras avant la fin de l’année.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Jean-Claude Morgenthal, dimanche 23 septembre 2018, 18:09

    Il suffit de se rendre sur le site de la commune de Kortenberg pour connaitre les vraies raisons de ce système qui doit disparaitre fin de l'année.

  • Posté par Samuel Bladfeld, dimanche 23 septembre 2018, 10:49

    Il y a un problème de mobilité à Bruxelles , c'est sûr .

  • Posté par Eric Eduwaere, samedi 22 septembre 2018, 15:39

    une contravention sur quelle base? Article incomplet

  • Posté par Soumois Frederic, samedi 22 septembre 2018, 13:01

    Ce n'est pas l'emploi des appli qui est en cause, mais l'usage de certaines voies. De nombreuses communes restreignent l'usage d'une partie de leur réseau à certains types de véhicules, voire à certaines heures. Idem pour le parking. L'idéal serait que les applis intègrent ces interdictions pour ne pas envoyer les automobilistes dans des Q-de-sac. De toute façon, si on empêche les communes de faire cela, elles redessinent les sens uniques afin d'empêcher le trafic de transit, dessinant parfois des incohérences totales du trafic. Bref, sorry, mais le titre est trompeur...

  • Posté par SMETS Henri, samedi 22 septembre 2018, 13:49

    Bonjour, Non seulement le titre est trompeur, mais le contenu également. Renseignements pris, il s'agit de faire respecter les interdictions de circuler "locales". Deux remarques : 1. j'ai bien peur qu'il n'y ait une volée de contestations. "Mr. le Juge, j'ai été mettre une enveloppe dans la boîte de Mr DUSCHMOLL. J'ai circulé "localement" 2. Je ne suis pas au courant (par ignorance peut-être) de circulations locales à horaire variable. Ceci étant cela existe maintenant pour les 30 Km/h aux abords des écoles avec des panneaux lumineux. En rédigeant ce deuxième point, je me dis que j'aurais peut-être pu l'épargner Un commentaire secourable, svp ? Par avance merci ! Bien cordialement

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko