Accueil Société

Le secteur du bois subit aussi les conséquences de la peste porcine

Le secteur de confinement est interdit aux professionnels du bois, qui ne peuvent plus travailler dans leurs exploitations.

Temps de lecture: 1 min

Afin de limiter la propagation du virus de la peste porcine, un périmètre de confinement de 63.000 hectares a été délimité par les autorités régionales. Toute circulation y est interdite, aussi bien pour les promeneurs que pour les professionnels du bois. Dans la zone concernée, toute l’activité est à l’arrêt.

« 80 % de mon chiffre d’affaires se fait dans cette zone-là, indique à RTL Stéphane Collart, exploitant forestier. À partir de lundi, je n’ai plus de travail. C’est soi-disant pour limiter la maladie, mais ça me semble peu vraisemblable ».

Les professionnels regrettent également de ne pas pouvoir profiter de la bonne saison pour travailler, et craignent les pluies de l’automne.

Mais plus que tout, ils se sentent abandonnés. « On pense aux chasseurs, on pense aux communes, aux éleveurs… Nous, rien. On n’y pense pas. On ne nous donne rien ».

Dans les scieries on s’inquiète également. « Si on ne nous livre pas de bois, on va devoir en importer encore plus, alors que c’est déjà la crise », explique Christian Servais, co-gérant d’une scierie.

Tous espèrent pouvoir réintégrer les forêts dès le 15 octobre, mais craignent une prolongation des mesures.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par HOTTON Philippe, samedi 22 septembre 2018, 14:37

    Et les sapins de Noël, ils sont dans la zone de confinement ou pas ? Parce que la saison va bientôt commencer . . .

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko