Accueil Sports Autres sports Judo

Mondiaux de judo : Matthias Casse 7e en moins de 81 kg

Pas de médaille belge ce dimanche aux Mondiaux de judo, à Bakou. Matthias Casse a été battu en repêchages par le champion du monde en titre alors que Sami Chouchi s’est fait sortir en huitièmes de finale.

De notre envoyé spécial - Temps de lecture: 2 min

Les Mondiaux de judo à Bakou ne sourient toujours pas aux Belges. Lors de la quatrième journée de compétition, où Matthias Casse et Sami Chouchi avaient des chances légitimes de podium en moins de 81 kg, tous les deux ont échoué avant terme.

L’Anversois Matthias Casse, 21 ans, champion du monde junior des moins de 81 kg l’an dernier et 9e mondial, a été le plus loin, mais s’est incliné en repêchages par waza ari face à l’Allemand Wieczerzak (IJF 37), le champion du monde en titre. Il avait déjà été battu de justesse en quarts de finale par l’Iranien Mollaei (IJF 1). Cette défaite à ce stade de la compétition lui vaut quand même de terminer 7e, ce qui est plus qu’encourageant pour ses premiers Mondiaux.

Tout au long de la matinée, il avait fait preuve d’une belle assurance et d’une incroyable maturité pour son âge. Certes, un peu aidé par le tirage, il n’avait eu aucun mal à se débarrasser du Gabonais Kouamba (IJF 77) et du Slovaque Stencel (IJF 164), mais il l’avait fait avec la manière, d’abord sur une immobilisation, puis sur une clé de bras. Ensuite, opposé au Tadjikh Murodov (IJF 91), c’est sur un mouvement d’épaule à mi-combat qu’il avait mis son adversaire hors d’état de nuire.

Face à Mollaei, ensuite, il avait très bien résisté jusqu’à 25 secondes de la fin avant de devoir mettre les pouces.

Pour Sami Chouchi (IJF 31), les Mondiaux se sont achevés au stade des huitièmes de finale. Le Bruxellois avait, il est vrai, hérité d’un tirage un peu plus compliqué que Casse. Après un bon début face au Togolais Denanyoh (IJF 311) et au Turc Güldüren (IJF 63), tous les deux écartés sur ippon, il n’a jamais pu imposer sa garde face au Japonais Fujiwara (IJF 8), un très gros morceau, vainqueur, cette année, du Tournoi de Paris et du Grand Chelem d’Ekaterinburg.

Le combat a été très serré, aucun des deux adversaires ne parvenant à prendre l’avantage jusqu’à… 5 secondes de la fin, quand lançant toutes ses forces dans un balayage, Chouchi s’est fait contrer, encaissant un waza ari évidemment irrécupérable.

« Il était à ma portée, a insisté le vice-champion d’Europe, mais j’avais chaque fois un temps de retard sur ma prise de garde, ce qui m’a fait perdre pas mal d’énergie. Sur la fin, j’ai sans doute pris trop de risques mais mon judo est ainsi fait. Ce que je constate, c’est que je continue à avancer et à progresser. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Judo

Judo: un départ un peu décevant pour Sami Chouchi

Pour son premier tournoi chez les moins de 90 kg, Sami Chouchi a été sorti d’entrée de jeu après avoir pourtant eu l’occasion de gagner au GP du Portugal. Il lui faudra encore un peu de temps pour trouver ses repères.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb