Accueil Culture Scènes

«Sylvia» au National: «Il y a, encore aujourd’hui, des difficultés à être une femme créatrice»

Une vingtaine de femmes, sur le plateau et en coulisses, créent « Sylvia » au Théâtre National. Un spectacle qui retrace la vie et l’œuvre de Sylvia Plath, poétesse américaine des années 50-60 qui lutta toute sa vie entre conformisme patriarcal et aspiration à écrire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

En 1929 déjà, dans Une chambre à soi, Virginia Woolf citait, parmi tout ce qui pouvait limiter l’accès des femmes à l’éducation, à l’écriture ou au succès, le manque d’un espace serein et privé pour travailler. C’est peut-être cela, finalement, qu’est une scène de théâtre pour les femmes aujourd’hui : un endroit où se libérer des contraintes familiales, domestiques, sociétales, voire patriarcales, pour créer. Et si le grand plateau du Théâtre National était cette chambre à soi où s’épanouirait la parole féminine ? Dans Sylvia, inspiré de la poétesse américaine Sylvia Plath (elle-même imprégnée de Virginia Woolf), neuf comédiennes (Valérie Bauchau, Clara Bonnet, Solène Cizeron, Vanessa Compagnucci, Vinora Epp, Léone François, Magali Pinglaut, Ariane Rousseau, Scarlet Tummers) et une chanteuse (An Pierlé) se retrouvent sur scène pour raconter la vie et l’œuvre de cette météorite à la vie tragique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs