Accueil Société

En Flandre, une plainte par semaine pour harcèlement sexuel dans le milieu sportif

Les fédérations sportives en Flandre disposent d’un point de contact auquel leurs membres peuvent s’adresser en cas de plainte relative au harcèlement.

Temps de lecture: 1 min

En Flandre, 45 plaintes ont été déposées depuis le début de l’année pour harcèlement sexuel dans les clubs sportifs. Le ministre compétent, Philippe Muyters (N-VA), explique ce chiffre par l’instauration obligatoire d’un point de contact dans chaque fédération sportive, rapporte Het Nieuwsblad lundi.

« Les fédérations flamandes ont fait d’énormes progrès l’an dernier pour mieux lutter contre le harcèlement sexuel. Le milieu sportif veut s’attaquer sérieusement au problème, mais il reste du travail », commente Philippe Muyters.

Désormais, les 74 fédérations sportives du nord du pays disposent d’un point de contact auquel leurs membres peuvent s’adresser en cas de question, remarque, plainte ou suggestion relative au harcèlement sexuel.

Chaque fédération doit également se doter d’un règlement disciplinaire et d’un organe chargé d’y veiller. Selon Het Nieuwsblad, 42 % sont en ordre, mais nombreuses sont celles qui se disent plutôt favorables à la mise en place d’une structure commune compétente en matière de sanctions et exclusions.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko