Pénurie d’électricité: Marie-Christine Marghem charge Electrabel

© Olivier Polet | Le Soir
© Olivier Polet | Le Soir

Ce week-end, le Bureau du Plan a mis en garde contre la possibilité de faire face à une offre d’électricité insuffisante durant le mois de novembre.

Invitée à s’exprimer sur la situation énergétique en Belgique, Marie-Christine Marghem (MR), ministre fédérale, a critiqué la « planification de travaux » par Electrabel. « Du jour au lendemain, j’apprends que Tihange 2 et Tihange 3 ne rouvriront pas comme prévu. Ce qui me choque terriblement dans le chef d’Electrabel. J’ai signifié à Electrabel ma grande contrariété à l’égard de la décision de planification des travaux qui modifient complètement un calendrier a priori normal », a-t-elle commenté.

Marie-Christine Marghem refuse de parler du délestage, à ce stade. La ministre de l’Energie veut négocier des accords avec les pays limitrophes et réquisitionner la centrale de Vilvorde, si possible.

« J’estime qu’Electrabel porte une lourde responsabilité, avec 54 % du parc d’approvisionnement. Nous examinons avec des juristes la manière dont nous allons faire porter la responsabilité de l’exploitant », a-t-elle conclu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous