Accueil Monde France

La France cherche «une solution européenne» pour accueillir les migrants de l’Aquarius

Le navire humanitaire a demandé l’autorisation de débarquer à Marseille les 58 migrants présents à son bord.

Temps de lecture: 1 min

La France cherche «  une solution européenne », selon le principe du «  port sûr le plus proche », concernant le navire humanitaire Aquarius, qui a demandé l’autorisation de débarquer à Marseille 58 migrants secourus présents à son bord, ont indiqué lundi les services du Premier ministre.

Depuis le début de la crise provoquée cet été par la fermeture des ports italiens aux migrants, la France n’a jamais accepté de laisser débarquer les navires humanitaires, arguant qu’en vertu du droit maritime les naufragés doivent être débarqués dans le «  port sûr » le plus proche.

À lire aussi L'Europe face aux drames de la migration

Bientôt privé de pavillon, l’Aquarius, actuellement au large de la Libye, était lundi «  en route vers Marseille », principal port français sur la Méditerranée, après avoir demandé «  à titre exceptionnel » aux autorités françaises l’autorisation de débarquer la cinquantaine de migrants, dont 17 femmes et 18 mineurs.

«  Comme nous l’avons fait à plusieurs reprises au cours des derniers mois, nous recherchons une solution européenne selon le principe du port sûr le plus proche », a répondu Matignon, interrogé sur la réponse que la France comptait apporter à cette demande de l’Aquarius.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une