L’identité de la femme ayant posé pour le tableau «L’origine du monde» est connue

L’identité de la femme ayant posé pour le tableau «L’origine du monde» est connue

Il s’agit de l’un des plus grands mystères du monde des arts. Et il est enfin résolu. Dans un livre qui va paraître, Claude Schopp, chercheur français, explique comment il a découvert que Constance Quéniaux avait servi de modèle pour le célèbre tableau « L’origine du monde ».

Dans une correspondance entre Dumas et Sand, il repère un détail curieux. « On ne peint pas de son pinceau le plus délicat et le plus sonore l’interview de Mlle Quéniaux », peut-on y lire. Sauf que la phrase ne veut rien dire. Et le chercheur le remarque.

« Interview ? Cela ne voulait rien dire », raconte-t-il. Et après vérification auprès de la Bibliothèque nationale de France, il apprend qu’il fallait lire « intérieur ». « D’habitude, je trouve en travaillant beaucoup. Là, j’ai trouvé sans chercher. C’était injuste », a-t-il témoigné.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous