Mondiaux d’Innsbruck: toute la sélection belge au service d’Evenepoel dans sa quête du doublé chez les juniors

Photo News
Photo News

Outre Evenepoel, les cinq autres membres de l’équipe belge sont Steven Pattyn, Ilan Van Wilder, Henri Vandenabeele, Aaron Van Der Beken et Xandres Vervloesem.

« Nous formons un bloc solide, qui peut faire quelque chose ici et aussi un groupe d’amis prêts à aller au feu l’un pour l’autre », a déclaré Remco Evenepoel lors du point-presse qui s’est tenu mardi soir à l’hôtel de la délégation belge.

L’année dernière, l’équipe belge était aussi forte sur papier, mais la course des Belges avait été marquée par les chutes (huit au total) et les noir-jaune-rouge n’avaient finalement pas pu se mêler à la lutte pour la victoire. « Il ne faut pas comparer avec l’année passée », dit Remco Evenepoel. « Nous sommes plus forts, nous avons beaucoup roulé ensemble, nous sommes numéros 1 au classement et j’ose même dire que nous serons l’équipe la plus forte au départ. Si je suis dans un mauvais jour, on pourra compter sur les autres garçons de l’équipe. Nous sommes vraiment bien préparés ».

La course sera longue de 132,4 km : 90 km en ligne suivis de deux tours de circuit local de 23,8 km. Après 60 km de course, le peloton passera par le Gnadenwald, une côte de 2,6 km avec un pourcentage maximum de 14 %. Dans le circuit, il faudra grimper deux fois une côte de 7,9 km.

« J’espère que j’aurai bien récupéré », ajoute Evenepoel. « Normalement, je récupère vite et je trouve que le parcours me convient. Je suis impatient ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • QUEBEC-024079.jpg

    Par Belga

    Route

    GP de Québec: l’élément d’explication complètement surréaliste de Matthews pour justifier sa victoire

  • Sa troisième victoire en douze mois au Canada
! @News

    Par De notre envoyé spécial, Stéphane Thirion

    Route

    Matthews inspiré par le Québec, Van Avermaet troisième

  • belga

    Par STÉPHANE THIRION, Envoyé spécial à Québec

    Route

    Greg Van Avermaet avant les Mondiaux: «La Belgique doit faire du Deceuninck»

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charles Michel a trouvé un compromis pour le casting ministériel. En sera-t-il de même pour la présidence du MR
?

    MR: après le casting ministériel, le combat présidentiel

  2. A Bruxelles et en Wallonie, l’informateur royal Johan Vande Lanotte se place dans le top 5 des hommes politiques appréciés de la population.

    Grand Baromètre: le retour en grâce de Vande Lanotte à Bruxelles et en Wallonie

  3. Josse De Pauw dans « La Mémoire  des arbres ».

    Le Théâtre National dans le viseur des Russes

La chronique
  • Vive le furlong!

    Pour retrouver la canicule, plongeons-nous un moment dans la tête de Boris Johnson.

    A quoi ressemblera dans son esprit la Grande-Bretagne après qu’elle ait fermé les volets et les mille sabords pour que rien ne vienne plus souiller les mocassins à glands des sujets de Sa Gracieuse Majesté ?

    A propos d’Elisabeth II, justement. Symbole essentiel de la Grande-Bretagne à l’ancienne que les Brexiters veulent reconstituer. Elle restera évidemment reine de la quinzaine d’Etats du Commonwealth dont elle est la cheffe d’Etat (dont l’Australie et le Canada). Mais, pour marquer le retour à la Belle Epoque, elle reprendra le titre d’Impératrice des Indes. Ça ne coûte pas cher et quelques gogos d’électeurs n’y verront que du feu. Permettant de sortir du placard ce magnifique slogan de jadis : un empire sur lequel le soleil ne se couche jamais – ce qui au passage permet de supprimer l’heure d’été, c’est toujours ça d’économisé.

    ...

    Lire la suite

  • «Nous avons une obligation de résultats»: chiche!

    Nous avons désormais une obligation de résultats. » Elio Di Rupo parlait d’or devant ses militants jeudi soir à Namur. Cette phrase vaut d’ailleurs au premier chef pour le (l’ex ?) président du PS qui s’est couronné ministre-président wallon et a mené les négociations menant à l’accord de gouvernement. Mais elle s’applique tout autant aux deux autres partis qui forment le nouvel arc-en-ciel.

    Se serrer les coudes...

    Lire la suite