Accueil L’archive

L’archive du jour: «Un forcené tue quatorze élus à Zoug»

Le geste d'un désespéré en litige avec les autorités cantonales.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

(article paru le 28 septembre 2001)

Le parlement du canton suisse de Zoug (Zug), au centre du pays, a été le théâtre, jeudi matin, d’un terrible drame. Un forcené, qui portait une veste noire semblable à celles des policiers, a pénétré dans le bâtiment officiel et fait feu sur les mandataires occupés à siéger. Le bilan est terrible : quinze morts, dont le tireur fou, qui se serait suicidé, et quatorze blessés.

Outre l’auteur des faits, les personnes décédées sont onze députés et trois membres du gouvernement cantonal, qui occupe les mêmes locaux que le parlement. Dix blessés se trouvaient encore hier soir dans un état grave, dont Hans-Peter Uster, président du gouvernement du canton de Zoug. La tuerie a évidemment provoqué une énorme émotion en Suisse.

Les victimes sont onze députés et trois membres du gouvernement cantonal

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs