Accueil Monde Union européenne

Italie: Giovanni Tria, le gardien des comptes

Menaces et insultes : c’est désormais la guerre entre le M5S qui veut creuser les déficits pour tenir les promesses de la campagne électorale et le ministre de l’économie Giovanni Tria qui défend les comptes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Rome

Rien ne semblait destiner Giovanni Tria à diviser l’Italie. Septante ans aujourd’hui -bon anniversaire !- professeur d’économie estimé, un physique de grand-père et un ton toujours mesuré, le « professore » Tria appartient à l’élite intellectuelle et financière de la péninsule depuis 40 ans. Critique de la politique financière de l’Allemagne, Giovanni Tria est néanmoins un ardent défenseur de l’euro. C’est pour ce motif que le Président de la république, Sergio Mattarella, l’avait imposé en juin dernier au portefeuille de l’économie et des finances à la place de Paolo Savona connu pour sa contrariété à la monnaie unique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs