Accueil Belgique Politique

Grève des TEC: le gouvernement wallon menace de privatisation

Une nouvelle grève perturbe le trafic. « Le Soir » dévoile que la coupe est pleine pour la Région, qui veut le service garanti.

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 1 min

Cet automne permet assurément aux usagers des TEC de tester leurs nerfs. Entre le débrayage de la semaine dernière, celui prévu ce vendredi et l’action plus conséquente du 2 octobre, la saison sociale est rude. Le gouvernement wallon, lui, perd en patience.

Selon les informations du Soir, l’exécutif réclame des avancées sur la question du service garanti. Les syndicats et la direction doivent s’entendre sur les détails de la mesure, mais ça patine. La coalition MR-CDH a donc décidé de sortir l’artillerie lourde : la menace d’une privatisation accrue de la desserte de bus si une solution n’est pas trouvée dans les deux mois. La Région parle de confier au secteur privé la conduite du futur tram de Liège.

► L’exécutif brandit l’arme de la privatisation: les détails de l’artillerie lourde du gouvernement wallon à lire sur Le Soir+.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une