Zone basse émission: 19.000 véhicules interdits à Bruxelles en 2019

©D.R.
©D.R.

Les panneaux jalonnent les routes de la Région bruxelloise depuis plusieurs mois. Ils annoncent la zone basse émission (low emission zone, LEZ) qui empêche les véhicules les plus polluants de pénétrer sur le territoire. Lundi, les restrictions passeront à la vitesse supérieure.

Les voitures et camionnettes les plus polluantes qui circuleront à Bruxelles alors qu’elles y sont interdites se verront infliger une amende administrative de 350 euros. Sont pour l’instant concernés les véhicules en norme Euro I, soit un peu plus de 2.340 véhicules. Mais attention, en 2019, dans quelques mois seulement, les diesels en Euro II seront également interdits. Soit environ 19.000 voitures et camionnettes (4 % du parc bruxellois).

La LEZ a mis un peu de temps à décoller car il fallait compléter le réseau de caméras aux entrées et à l’intérieur de la Région. Elles scanneront les plaques d’immatriculation. Entre juillet et août de cette année, entre 170 et 329 véhicules par jour ont été flashés. Les contrevenants sont prévenus.

► Par ailleurs, la ministre bruxelloise de l’Environnement a donné son feu vert pour une extension du parc de stations de mesures de la pollution. Toutes nos informations sur ce dossier à lire sur Le Soir+.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous