Communales 2018: que se passe-t-il après le vote? (vidéo)

©Mathieu Golinvaux/Le Soir
©Mathieu Golinvaux/Le Soir

Le 14 octobre, les Belges votent pour les élections communales et provinciales. Mais que se passe-t-il après avoir voté ?

Les bulletins sont dépouillés dès la fermeture des bureaux de vote. Les votes nuls ou blancs sont écartés et ne profitent à personne. Ensuite, il s’agit de déterminer le nombre d’élus pour les listes électorales/ La répartition des sièges est réalisée de façon proportionnelle. Pour le scrutin communal, la clé imperiali est utilisée pour calculer la répartition des sièges. Pour le scrutin provincial, c’est la clé d’Hondt qui est utilisée.

En région bruxelloise, l’ensemble des élus forme le conseil communal. Le bourgmestre est nommé par ce conseil communal et les échevins sont désignés par les conseillers communaux.

En Wallonie, le bourgmestre est celui qui obtient le plus de voix sur la liste de la majorité qui a eu le plus de suffrages. Les échevins sont désignés par la majorité en place. Les échevins, le bourgmestre et le président du CPAS forment le collège communal.

La mixité dans la formation des collèges communaux est obligatoire. Les élus siègent durant 6 ans.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous