Accueil Économie Mobilité

Arrêt de travail spontané à la Stib après l’agression d’agents de contrôle à Beekkant

La Stib prend l’affaire très au sérieux.

Temps de lecture: 1 min

Le personnel de contrôle de la Stib s’est mis en arrêt vendredi matin après l’agression de plusieurs agents à la station de métro Beekkant vers 9h, a indiqué à Belga Françoise Ledune, porte-parole de la société de transport public bruxelloise, confirmant une information de La Capitale.

« Deux personnes ont passé les portiques de la station ensemble », explique Mme Ledune. « Lorsque nos agents leur ont demandé de valider chacun leur titre de transport, ils ont été agressés, poussés dans les escaliers. »

Les deux protagonistes ont ensuite pris la fuite. Deux agents ont été transportés à l’hôpital, selon La Capitale. Un arrêt de travail a été décidé dans la foulée et une réunion est en cours entre les syndicats et la direction.

« Le parquet a lancé une identification à partir des images de caméras de surveillance », a précisé la Stib. « L’affaire est prise très au sérieux. »

La sécurité sur le réseau a été prise en charge par la police.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb