Accueil Culture Musiques

Karin Clercq La boîte de Pandore

Gabal-Freaksville.

Le 9 octobre au Botanique (Saint-Josse-ten-Noode), le 15 décembre au Jardin Passion (Namur) et le 18 janvier à la Ferme du Biéreau (Louvain-la-Neuve).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Karin Clercq a toujours été différente. À cheval entre chanson française et pop.

Il en va de même sur ce disque qui lui ressemble même s’il apporte de nouvelles sonorités finalement très rock, grâce à la production variée d’Emmanuel Delcourt. Le très beau duo avec Sacha Toorop sur « Je garde » n’est qu’une des perles d’un disque engagé, concerné, réalisé avec le cœur (et Marie Warnant dans les chœurs).

Cette boîte de Pandore contient beaucoup de fond (et de générosité) avec une forme contemporaine qui replace Karin Clercq parmi nos meilleures ambassadrices de charme.

Le site de Karin Clercq.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs