Accueil Société

Au procès Pastor, un face-à-face entre le gendre et l’ancien coach sportif

Devant la cour d’assises d’Aix-en-Provence, Wojciech Janowski nie être le commanditaire de l’assassinat de sa richissime belle-mère Hélène Pastor et de son chauffeur. Mais son coach sportif assure qu’il avait bien passé un contrat « pour liquider la vieille ».

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Depuis Paris

C’est la version de l’un contre celle de l’autre. Celle du coach sportif qui a avoué avoir tout organisé sur ordre. Contre celle du gendre qui continue de nier avoir passé un contrat, en brandissant l’absence de preuves. Devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône, à Aix-en-Provence, voilà deux semaines que ça dure.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs