Accueil Sports Autres sports Golf

A la Ryder Cup, sur les traces d’un Tigre fatigué

Dominés le matin (1-3), les Européens ont inversé la tendance l’après-midi. Très attendu, Tiger Woods n’a toujours pas amélioré ses statistiques en Ryder Cup.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le rendez-vous est devenu traditionnel. Un brin répétitif à la longue, et… tellement particulier sur une compétition de golf, là où les murmures se disputent généralement aux messes-basses. Un incontournable donc, que seule une compétition du gigantisme de la Ryder Cup peut générer. Avec, toutefois, une inconnue… de taille pour cette première visite en France : qu’allait donner cette gigantesque tribune de… 6.650 places dressée au départ du tee nº1 ? Une tribune aux allures de cathédrale, haute de 20 mètres, comparée aux édifices dressés lors des trois dernières éditions à Medinah (1.628 places), Gleneagles (2.148) et Hazeltine (3.200). Un formidable lieu de fête à l’heure où le soleil commençait à inonder le Golf national d’une lumière réjouissante pour les 60.000 spectateurs qui avaient rejoint les lieux à la fine pointe de l’aube.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Golf

Thomas Detry prêt à «changer de vie» sur le Tour américain

Thomas Detry fêtera ses 30 ans vendredi à Abou Dhabi, en marge de la Hero Cup qui mettra en scène les meilleurs Européens du moment en vue de la prochaine Ryder Cup. Ensuite, il mettra le cap sur le PGA Tour américain « où ma vie va changer », annonce le Bruxellois.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs