Barbra Streisand revient avec un nouvel album et une chanson anti-Trump (audio)

Barbra Streisand revient avec un nouvel album et une chanson anti-Trump (audio)

L’artiste américaine Barbra Streisand a toujours clamé haut et fort ses convictions démocrates et son mépris pour Donald Trump. Un engagement qui lui a inspiré une nouvelle chanson : « Don’t Lie to Me » (Ne me mens pas).

Barbra Streisand a dévoilé jeudi ce premier titre, hostile au président républicain, tiré de son nouvel album, « Walls » (murs), dont la sortie est prévue le 2 novembre.

« Cette compilation de chansons reflète ce qui a occupé mon esprit dernièrement, et j’ai hâte de le partager avec vous », a-t-elle écrit sur Twitter à propos de cet album, son premier depuis plus d’une décennie, contenant principalement des nouveaux titres.

« Don’t Lie to Me »

« Comment pourrais-tu gagner si nous perdons tous ? Tu changes les faits pour te justifier », chante l’artiste de 76 ans dans « Don’t Lie to Me ».

« Comment dors-tu quand le monde continue à tourner ? Tout ce que nous avons construit a été détruit. Comment dors-tu quand le monde brûle ? Tout le monde a des comptes à rendre », répète le refrain.

« Je me devais d’écrire cette chanson », a confié l’actrice, chanteuse et activiste dans un entretien au magazine Billboard. « C’est, en un sens, ma façon de protester contre cette période sans précédent de notre histoire ».

Le titre de son nouvel album, « Walls », est une référence au mur que le président Trump a promis d’ériger à la frontière avec le Mexique.

« J’avais pour la couverture l’idée de poser contre ce mur. Le mur de la société, les murs de sa présidence, les murs qui entravent la justice », explique Mme Streisand à Billboard.

La septuagénaire, qui mène activement campagne pour le parti démocrate à l’approche des élections parlementaires américaines de novembre, se dit toutefois optimiste pour l’avenir : « Nous devons grandir en tant que nation. Nous devons sortir grandis de tout cela et voir la lumière ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Pour Trump, Twitter et Facebook représentent un combat très personnel.

    Par Christina Brause et Clemens Wergin («Die Welt»)

    Lena

    Le combat mondial pour la domination d’internet

  • Joe Biden et Kamal Harris, un tandem masqué pour les démocrates.

    Par Kessava Packiry

    USA

    Présidentielle aux Etats-Unis: des conventions à l’ombre du coronavirus

  • TRUMPGOLF

    Trump, ou comment diriger un pays depuis son club de golf

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous