50 millions de comptes Facebook piratés: une incertitude demeure sur 40 autres millions

© Le Soir
© Le Soir

Quelque 50 millions de comptes Facebook ont été piratés à cause d’une faille de sécurité, une attaque de grande ampleur qui ravive les critiques contre le réseau social déjà sérieusement ébranlé par plusieurs controverses, en particulier autour la protection des données personnelles.

Cette énième bévue, dont le réseau social cherche encore à déterminer la portée exacte, est due à une «faille» qui a été «réparée hier (jeudi) soir», selon le patron de Facebook Mark Zuckerberg.

Malgré de nombreuses questions des journalistes, les responsables de Facebook n’ont pas indiqué combien de temps avait duré l’attaque informatique.

Une incertitude demeure sur 40 autres millions de comptes, pour lesquels la fonctionnalité a été utilisée récemment, ont aussi dit les responsables de Facebook.

Dans le doute, le groupe a déconnecté dans la nuit de jeudi à vendredi les 90 millions de comptes concernés, obligeant leurs titulaires à se reconnecter manuellement.

► Comment savoir si vous a avez été piratés

Trois bugs

C’est grâce à la «combinaison de trois bugs» que les pirates ont pu accéder à des clés numériques de connexion («tokens» en anglais), qui permettent aux utilisateurs de rester connectés sans avoir à rentrer leurs mots de passe à chaque fois, a explique Facebook.

Pour autant, selon les premières constatations, les pirates n’ont pas semblé accéder aux messages privés ni posté des publications tandis que les mots de passe n’ont pas été compromis, pas plus que des informations bancaires, a assuré l’entreprise.

Les utilisateurs de la messagerie WhatsApp, qui appartient à Facebook, n’ont pas été affectés, a-t-elle ajouté dans un tweet.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous