Accueil Société Régions Wallonie

Canicule et peste porcine: un effort wallon de 24 millions

Le gouvernement a intégré le soutien au monde agricole dans ses travaux budgétaires : 15 millions après la canicule et 9 millions pour le dossier de la peste porcine africaine.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Pour les ministres wallons et plus particulièrement pour le Luxembourgeois René Collin (CDH), en charge de l’agriculture, le conclave budgétaire pour 2019 a également fourni l’occasion d’une réflexion sur un soutien exceptionnel en faveur du monde agricole.

Dans nos contrées, la sécheresse a fait des ravages, l’IRM considère que le phénomène a concerné les 262 communes de Wallonie. La législation prévoit qu’un certain nombre d’exigences économiques soient rencontrées pour que les agriculteurs soient indemnisés : des dégâts globaux supérieurs à 1,5 million d’euros et de 7.500 euros en moyenne par dossier rentré, mais aussi une intensité dans ces dégâts qui doit atteindre au moins 30 % de la production.

eSelon les indications qui remontent progressivement des communes, ces conditions devraient être rencontrées. Le gouvernement a donc prévu une enveloppe globale de 15 millions d’euros qui sera affectée aux indemnités liées à la sécheresse.

Après la canicule de cet été, c’est la peste porcine africaine qui inquiète le monde agricole. Le gouvernement wallon a prévu de débloquer neuf millions (un en 2018 et huit en 2019) pour faire face aux conséquences de cette crise sanitaire. Par ces moyens, il s’agira à la fois d’éradiquer le virus, de soutenir la filière porcine dans son redressement et d’aider la filière bois qui est concernée elle aussi par les mesures contraignantes décidées par les autorités dans le sud-Luxembourg.

La réaction de la Fédération wallonne de l’agriculture (FWA) n’a pas tardé. En ce qui concerne la sécheresse, les agriculteurs parlent d’« abandon » et même de « mépris » de la part de la Wallonie : « Les 15 millions annoncés représentent un peu plus de 4 % des pertes qui sont estimées à 358 millions par les différentes filières. » A propos de la peste, rappelons que l’indemnisation directe des éleveurs doit provenir de l’autorité fédérale et de l’Europe.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Wallonie

Une salle d’escalade au sein de la basilique de Cointe à Liège

La Fondation Basilique de la Paix a sélectionné un projet en vue de la réhabilitation de la basilique de Cointe, monument emblématique situé sur les hauteurs de la ville de Liège. Le projet retenu repose sur diverses activités (escalade, cinéma, logements atypiques), tout en conservant la crypte et la sacristie à l’usage de la paroisse catholique, a annoncé vendredi l’évêque de Liège, Jean-Pierre Delville, à l’occasion de la présentation du projet lauréat.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo