Accueil Sports Basket International

Coupe du monde de basket: sorties la tête haute, les Belgian Cats viseront la 3e place

Les Belgian Cats n’ont pas réussi un troisième exploit dans ces Mondiaux de basket à Ténérife en Espagne. La Belgique a pourtant tenu la dragée haute aux États-Unis. Malheureusement pour les filles de Philip Mestdagh, l’expérience et la puissance physique adverse ont eu raison de l’enthousiasme belge (77-93). Ce dimanche, les Cats tenteront d’obtenir la médaille de bronze pour parachever leur parcours déjà historique.

Temps de lecture: 3 min

Le défi était de taille pour les Belgian Cats. Déjà euphoriques d’avoir éliminé la France au tour précédent, les Belges voyaient se dresser la « Dream Team » américaine sur leur route en demi-finale. Une tâche qui paraissait insurmontable sur papier tant les Américaines dominent le basket mondial. Championnes du monde en titre, et même détentrices de 10 titres mondiaux en 18 éditions, et championnes olympiques en titre, en restant d’ailleurs invaincues depuis les olympiades de 1996, elles ont pourtant dû batailler ferme pour venir à bout de Cats à nouveau enthousiastes et volontaires.

Taurasi irrésistible

Au cours de la première période, les joueuses belges ont même longtemps fait la course en tête grâce, notamment, à une Emma Meesseman (23 points) bien présente et à une Julie Allemand à la baguette. L’écart à la pause n’était que d’une petite unité en faveur des Américaines (39-40). On croyait alors un troisième exploit possible après ceux réalisés contre l’Espagne et la France dans ce Mondial. Mais c’était sans doute aller un pas trop loin.

Après la pause, la puissance physique « made in US » a fait la différence. Emmenées par une Diana Taurasi intraitable (26 points), les joueuses américaines ont fait le trou, exploitant le coup de mou belge et réussissant du coup à creuser un écart qui a atteint les vingt unités. Malgré la différence au marquoir, les Cats ont bouclé cette demi-finale la tête haute.

« C’était bien de montrer que l’on pouvait être là », commentait Julie Allemand à l’issue de la partie. « Je suis contente, mais un peu déçue quand même. J’ai bien profité mais je suis un peu frustrée de ne pas avoir tenu plus longtemps. Le plus perturbant, c’est qu’elles restent toujours sereines même si elles sont menées. Elles savent de toute façon bien que l’on va craquer à un moment donné. »

Et si elles ne participeront pas à la finale ce dimanche, elles sont bien décidées à jouer crânement leur chance face à l’Espagne (qui a été battue par l’Australie ce samedi soir dans l’autre demi-finale (66-72) pour viser la troisième place et décrocher le bronze. « On va tout donner pour tenter d’aller chercher cette médaille », conclut avec détermination la meneuse belge.

Médaillées de bronze l’an dernier à l’Euro, les Cats ont prouvé, cette fois, à la planète entière leurs qualités. Le match pour la troisième place débutera à 18h30 ce dimanche.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en International

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Basket, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb