Accueil Société Régions Liège

Ans: l’échevin soupçonné d’homophobie écarté

La motion de méfiance individuelle a été votée samedi au conseil communal. Mais coup de théâtre, son remplaçant désigné a démissionné dans la foulée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le 21 septembre dernier, le conseil communal d’Ans a décidé d’activer la procédure de motion de méfiance individuelle à l’égard de son ex-échevin, Henri Huygen (PS). Pour rappel, l’homme politique anciennement chargé de l’environnement et de l’égalité des chances est soupçonné d’avoir tenu des propos homophobes envers le premier échevin de la commune, Thomas Cialone (MR), lors d’une soirée un peu trop arrosée qui s’est déroulée le 17 août dernier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs