©Reuters
Peu auraient parié un kopeck sur le retour de Pedro Sanchez, poussé à la démission en 2016 par la vieille garde de son propre parti. Trois ans plus tard, l’homme s’est montré capable de ressurgir de ses propres cendres. © Reuters.
Photo d’illustration
d-20191229-3Y12EP 2019-12-30 21:38:33
RTS2WM03
Carles Puigdemont (à gauche) et Antoni Comin
d-20191229-3Y12EP 2019-12-29 21:46:24
Benoit Hons.
En 2013, la mise à contribution des déposants des banques chypriotes avait provoqué, une première, la controverse lors du plan de sauvetage de l’île.
Le premier narco-sous-marin arrivé en Europe en provenance de l’autre côté de l’océan Atlantique a été intercepté le 24 novembre près des côtes espagnoles.
epaselect PORTUGAL FLOODS
Corse
Tim Wellens se réjouit de l’arrivée de Gilbert car c’est la garantie, pour lui, de pouvoir s’améliorer tant le nouvel artrivant impose aux autres un degré d’excellence.
Carles Puigdemont
Electro2
Selon la Cour européenne de justice, l’ancien vice-président catalan, Oriol Junqueras, aurait dû être remis en liberté en mai dernier, dès son élection comme député européen. © Reuters.
De gauche à droite, sur cette photo historique
: le secrétaire d’État américain à la Défense Mark Esper, le président allemand Frank-Walter Steinmeier, le grand-duc Henri de Luxembourg, le roi Philippe, le président polonais Andrzej Duda, le président du Conseil européen Charles Michel, le ministre d’État néerlandais Piet Hein Donner et le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.
Magie, danse, chant, humour, poésie
: le public du Magacian a eu droit à la totale
!
Un gars, une fille. «
Foodie Love
», première série espagnole signée HBO.
HBO, trois lettres qui ont imposé l’air du temps