Accueil Culture Musiques

Aznavour a toute sa place dans l’encyclopédie de Jean-François Kahn

Notre chroniqueur, on l’a lu dans « Le Soir » du 28 septembre, travaille à une contre-encyclopédie à paraître d’ici deux ans. Il nous fait partager le chapitre qu’il a consacré à Charles Aznavour.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

Chanteur dont il fut d’abord proclamé qu’il ne savait pas chanter. Comme Monet ne savait pas peindre. Auteur-compositeur. Des chefs-d’œuvre à son actif. La vraie « modernité », celle qui devance le temps et le défie. A plus oser, sans le proclamer, que beaucoup qui proclament qu’ils osent. Une production infiniment plus ample et généreuse que celui qui en fut le producteur. Sans doute cette autonomie du créé par rapport au créateur est-elle un gage de résistance à l’usure des modes. En effet, les grandes chansons d’Aznavour, La Bohème, Tu t’laisses aller, Il faut savoir, Comme ils disent, etc., vieillissent effectivement mieux que leur géniteur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs