Accueil Culture Scènes

Sous pression, Fatima Ezzarhouni renonce à jouer Marie dans «L’Agneau mystique»

Cette mère d’un ancien djihadiste annonce se retirer de la pièce de Milo Rau.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Décidément, cet Agneau Mystique est sujet aux polémiques. On pensait les controverses éteintes, après le succès de la première, vendredi soir, mais un nouveau rebondissement vient troubler les représentations de la pièce de Milo Rau au NTGent. Alors qu’elle jouait jusqu’ici le rôle de la Vierge Marie dans la retranscription vivante du célèbre retable des frères Van Eyck, Fatima Ezzarhouni, mère d’un djihadiste récemment tué en Syrie, a annoncé qu’elle se retirait du projet. Confrontée à trop de pressions, sur elle-même mais aussi sur ses proches, l’Anversoise a décidé d’abandonner sa participation à L’Agneau mystique. Selon l’équipe du NTGent, ces pressions, émanant de son entourage mais aussi d’inconnus, fustigeaient sa présence, en tant que musulmane, dans un spectacle montrant des gens nus sur la scène.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs