Accueil Monde Europe

Migrants en Méditerranée: un risque sur cinq de mourir en mer

Un chercheur italien pointe des statistiques inquiétantes : la traversée de la Méditerranée n’aurait jamais été aussi périlleuse.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

D’après les données compilées par un chercheur italien, un migrant sur cinq est mort en tentant de rejoindre l’Italie au mois de septembre. Jamais la traversée de la Méditerranée n’a été aussi risquée, le taux de mortalité oscillant jusque-là entre 0,5 et 4 % (avec quelques anomalies à 7-8 % en cas de gros naufrages).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 2 octobre 2018, 12:36

    On ne les compte pas au départ ni à l arrivée alors d où viennent ces chiffres?

  • Posté par Frédéric Thill-goelff, mardi 2 octobre 2018, 15:04

    Le texte de ce chercheur est écrit en italien (que je ne pratique pas). Toutefois, une note du HCR datée du 3 septembre dernier parle de 1 mort ou disparu sur 18 tentatives (soit 5,5%). Malheureusement, je crois que personne ne dispose de données plus ou moins fiables sur ce sujet.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs