Accueil Belgique Politique

Schepmans: «Près de 40 Molenbeekois sont suspectés d’être radicalisés»

La bourgmestre est revenue sur l’assaut donné le 16 novembre dans le but de retrouver Salah Abdeslam.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 2 min

Françoise Schepmans (MR), bourgmestre de la commune de Molenbeek, est revenue ce matin au micro de Bel RTL sur l’assaut du 16 novembre, précisant d’emblée qu’elle ne disposait pas d’information concernant le déroulement précis de l’enquête. «  Je n’ai aucune information, j’ai été informée en temps réel, au moment où l’assaut débutait. C’était important pour sécuriser les écoles dans le périmètre  ».

Et de préciser : «  Il sera essentiel de faire une analyse dont la manière dont ses opérations se sont déroulées.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs