Vertonghen et Dembélé, blessés, absents en Ligue des champions et incertains avec les Diables rouges

©Photonews
©Photonews

Jan Vertonghen et Mousa Dembélé, blessés, ne joueront plus avant la trêve internationale, a annoncé leur club, Tottenham, mardi. Ils manqueront donc le match de Ligue des champions entre les Spurs et Barcelone mercredi à Londres.

Jan Vertonghen s’est blessé aux ischios samedi durant le match à Huddersfield Town (0-2). Mousa Dembélé est quant à lui touché à la cuisse. Ils ont tous deux été remplacés à la mi-temps ce week-end.

Tottenham reçoit le FC Barcelone mercredi lors de la 2e journée de la Ligue des champions. Les Spurs seront également privés de Dele Alli (ischio), Christian Eriksen (abdomen) et Serge Aurier (cuisse). Le gardien français Hugo Lloris, remis de sa blessure à la cuisse, est par contre de retour.

Après le match contre le Barça, les Spurs recevront Cardiff City samedi en Premier League.

Il y a peu de chances que Roberto Martinez sélectionne Vertonghen et Dembélé pour affronter la Suisse le 12 octobre en Ligue des Nations et les Pays-Bas le 16 octobre en amical.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Lestienne et Amallah, les meilleurs buteurs du Standard.

    Par D.S.

    Standard

    Standard: 15 buteurs pour plus de collectif

  • photo news

    Par Jonas Bernard

    Europa League

    La Gantoise, cette amoureuse de l’Europe

  • photo news

    Par Rocco Minelli

    Europa League

    Manchester United: un milliard d’euros pour devenir un club moyen

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Le racisme est un poison, la haine est un poison. Et ce poison existe dans notre société
», a déploré la chancelière Angela Merkel, jeudi matin à Berlin.

    Double fusillade en Allemagne: un terrorisme qui vise la guerre civile

  2. GERMANY-SHOOTING-FARRIGHT-TERRORISM

    Tuerie de Hanau: l’Allemagne impuissante face à la violence d’extrême droite

  3. PHOTONEWS_10738616-004

    Orange lance la eSim, une première en Belgique

La chronique
  • Pourquoi le socialisme n’a jamais pris aux USA

    Après trois ans de harangues et d’imprécations envers Donald Trump, les choses sérieuses ont commencé pour l’opposition démocrate. Première étape, capitale : se choisir un(e) candidat(e) susceptible de rassembler une majorité d’Américains le 3 novembre prochain, pour battre le président sortant.

    Dans ce contexte, Bernie Sanders a entamé la course à l’investiture sur les chapeaux de roue : première place, ex aequo avec Pete Buttigieg, lors du caucus de l’Iowa et victoire dans la primaire du New Hampshire.

    Certes, le chemin est encore long jusqu’à la convention nationale de Milwaukee, prévue du 13 au 16 juillet, qui désignera le challenger de Trump. Mais ces succès du sénateur du Vermont, conjugués au départ catastrophique de Joe Biden – longtemps favori des sondages et du Parti – ont plongé l’appareil démocrate dans des abîmes de perplexité.

    Un sondage publié ce lundi sur le site de Newsweek aura sans...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: on en a tous marre

    Le Palais a donc une nouvelle fois sacrifié à ce qui devient hélas un rituel. La nomination d’un duo chargé de permettre la formation d’un gouvernement fédéral. Sabine Laruelle et Patrick Dewael sont la neuvième et dixième personnalité politique à s’y coller depuis les élections.

    Un constat d’échec

    C’est d’abord un constat d’échec. Après...

    Lire la suite