Accueil Société

Un label enrichi pour le bœuf belge

Belbeef a consolidé son socle d’exigences en matière de bien-être animal et de durabilité. Une façon de mieux coller aux attentes des consommateurs tout en permettant à la filière bovine de se pérenniser.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Le secteur de la viande était bien représenté ce mardi, à Bruxelles, pour présenter le cahier des charges élargi du label Belbeef, qui offre au consommateur des garanties sur l’origine de la viande bovine, et notamment le triple B (née, élevée et transformée en Belgique).

Patrick Shifflers, administrateur de la Fédération belge de la viande, Marie-Laurence Semaille, de la Fédération wallonne de l’agriculture (FWA), et Nathalie De Greve, de la fédération du commerce et des services Comeos, se félicitent de ces exigences accrues en matière de contrôle et de traçabilité, mais aussi de durabilité et de bien-être animal. Le cahier des charges enrichi permettra en effet d’objectiver les mesures destinées à coller au mieux aux attentes du consommateur tout en étant bénéfique à l’ensemble de la filière.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Camal André, mercredi 3 octobre 2018, 14:33

    Nous indiquera-t-on s'il s'agit de jeune bovin, de génisse, de vache ou de taureau? Pour les deux derniers, leur âge.

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , mardi 2 octobre 2018, 19:42

    Et un label de plus !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs