Accueil Société Régions Hainaut

Leuze-en-Hainaut: alliance Idées-MR: stop ou encore?

En l’absence d’Hervé Cornillie, de nouvelles coalitions sont désormais possibles avec ou sans des libéraux déforcés

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Plus que jamais dans la cité bonnetière, d’autres scénarios sont désormais envisageables que celui d’une reconduction pour un bail supplémentaire de six ans de l’actuelle majorité associant le groupe Idées (CDH) du bourgmestre sortant Christian Brotcorne aux libéraux de son prédécesseur Lucien Rawart. En effet, le forfait inattendu de l’ex-1er échevin Hervé Cornillie a modifié la donne sur l’échiquier politique local tout en déforçant le Mouvement réformateur, orphelin de surcroît de Jean-Pol Renard, décédé en 2016 et qui exerça lui aussi les plus hautes fonctions à la tête de cette ville d’un peu moins de 13.000 habitants dont le regain d’attractivité économique et commerciale se fait attendre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs