Accueil Société

Sécheresse: malgré les pluies des derniers jours, les restrictions d’eau sont maintenues en Wallonie

Les pluies automnales ne suffisent pas.

Temps de lecture: 1 min

Malgré les pluies des derniers jours, la sécheresse est toujours bien présente en Wallonie. «Nous sommes passés d’une situation extrêmement sèche à sèche. La sécheresse s’est donc atténuée» mais pas suffisamment pour que soient levées les restrictions d’eau imposées à plusieurs communes du sud du pays, a-t-on appris mardi au terme d’une réunion de la cellule ad hoc du centre régional de crise de Wallonie.

Comme tous les 15 jours depuis l’été, la cellule a fait le point sur la situation avec les représentants des services concernés du Service public de Wallonie, du secteur de production et distribution d’eau potable et du secteur de l’énergie.

Gérer sa consommation

Ensemble, ils ont décidé de maintenir les restrictions touchant les communes de Beauraing, Rochefort, Ciney, Stoumont, Gouvy, Tintigny, Nassogne, Tenneville, Rouvroi et Tellin.

«Avec ce temps automnal, c’est peut-être difficile à comprendre pour les particuliers mais il faut continuer à gérer l’eau en bon père de famille, d’autant que les prévisions de l’IRM pour les 10 prochains jours n’annoncent pas de pluies abondantes», a souligné la responsable communication du centre régional de crise.

Une nouvelle réunion est prévue le 19 octobre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , mardi 2 octobre 2018, 19:40

    Les particuliers ne sont pas des cons. Ils ont bien compris qu'il faut du temps pour que les rares pluies percolent jusqu'au nappes phréatiques.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko