Accueil Société

Le piratage de Facebook n’aurait pas touché les applications tierces

Le géant se veut rassurant mais l’utilisation de « Facebook Connect » pour gérer ses comptes pose des problèmes de sécurité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Cette année 2018 n’est décidément pas celle de Facebook. Après le scandale Cambridge Analytica, voilà que le groupe est victime d’une attaque qui a exposé 50 millions de ses utilisateurs.

On estime que le piratage dont le géant californien a été victime est le plus gros jamais observé. On sait pourtant encore peu de choses sur l’attaque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs