Accueil Sports Football Football belge Standard

Tout Akhisarspor est méfiant avant le match d’Europa League au Standard

« Je me méfie plus du collectif que des individualités liégeoises », a déclaré Cihat Arslan, le coach local.

Temps de lecture: 3 min

Le nouveau coach d’Akhisarspor, Cihat Arslan, entré en fonction le 25 septembre en remplacement de Safet Susic, remercié le 17 septembre, s’attend à une rencontre difficile jeudi soir (21h00) face au Standard de Liège lors de la deuxième journée de l’Europa League, le premier match européen en déplacement de l’histoire du club turc. « Je ne me focalise sur aucune des individualités de cette équipe même si je sais qu’il y a du talent, mais bien sûr leur collectif en sachant aussi qu’il s’agit d’une équipe solide. »

Le Standard affrontera une formation qui doit d’abord se faire un nom en Turquie, ce qu’elle réalise déjà en bousculant les ténors (victoire 2-1 contre Galatasaray en Supercoupe le 5 août et 3-0 de nouveau le 23 septembre, sa seule en 7 matchs de championnat cette saison, en plus de sa victoire 3-2 aux dépens de Fenerbahçe en finale de la Coupe la saison dernière). Elle bénéficie désormais en plus d’une vitrine européenne. « Il y a deux ans, c’était pour nous un rêve et nous devons nous servir de cette opportunité d’évoluer sur la scène européenne pour engranger de l’expérience. Nous n’avons pas l’habitude d’évoluer sur les deux tableaux que sont la Coupe d’Europe d’une part et le championnat d’autre part. Cela explique aussi les difficultés de concentration que nous éprouvons en championnat. »

La formation turque avait eu beaucoup de difficultés à proposer un football positif lors de son match inaugural sur la scène européenne face aux Russes de Krasnodar le 20 septembre, « mais plus le match avançait et plus nous avions des possibilités. Il faudra cette fois proposer un football de caractère. Celui qui gagnera la rencontre pourra reparler de qualification. Notre résultat influencera assurément la suite de notre campagne européenne. J’espère que ce match nous servira de déclic. ».

Il faudra être soudé, appliqué et concret en contre »

La formation turque d’Akhisarspor, par le biais de son médian Guray Vural, a confirmé qu’elle laisserait le soin au Standard de Liège d’imprimer le tempo et de prendre la rencontre à son compte, mercredi lors de la 2e journée de l’Europa League de football (groupe J). Elle proposera un football organisé et misera sur le contre.

« Une équipe forte, comme le Standard, qui joue à domicile, c’est déjà un avantage dès le départ. Et pourtant les trois points nous feraient le plus grand bien. Pour signer une bonne prestation, on devra d’abord s’aligner de façon soudée et appliquée et disputer les 90 minutes avec sérieux comme le coach nous l’a demandé », insiste Guray Vural, le médian gauche arrivé au club cette saison en provenance de Kayseri.

Akhisarspor viendra à Sclessin pour prendre un point « mais on sait que l’on peut jouer vite en contre. C’est une de nos armes et on espère bien la maîtriser. On va en tout cas s’y appliquer. Personnellement, je sais que le Standard possède en Memo Ochoa, un gardien de qualité qui défend les buts de la sélection mexicaine mais tout bon gardien encaisse et on va donc essayer de marquer le plus de buts possible. »

En première division turque, l’équipe a trouvé le chemin des filets à huit reprises (en sept matchs) et en a encaissé. Elle n’a gagné qu’une de ses sept rencontres de championnat. Avec 5 points, Akhisar occupe la 16e place sur 18 de la SuperLig turque.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb