Accueil Société

Code du bien-être animal: ce qui change quand vous adoptez un chat ou un chien

Les sommes versées lors de l’enregistrement de vos nouveaux compagnons serviront à accueillir les chats et les chiens abandonnés.

Temps de lecture: 1 min

Le nombre d’animaux domestique ne cesse de croître en Wallonie, entraînant un nombre d’abandons considérables : un chien adopté en Wallonie a une chance sur quatre de finir en refuge. Afin de responsabiliser l’acquéreur, la contribution existante lors de l’enregistrement d’un chien et d’un chat a fait l’objet d’une révision dans le nouveau code du bien-être animal adopté mercredi.

•Pour les particuliers, la contribution reste la même : 4 euros pour un chien, et 1 euro pour un chat.

•Pour les éleveurs professionnels et les animaleries : le montant de la contribution est désormais de 20 euros pour un chien et 5 euros pour un chat.

•Les refuges agréés et les associations reconnues sont exonérés du paiement de cette contribution.

Désormais, cette contribution permettra d’alimenter un Fonds de protection contre les abandons et la maltraitance animale dont pourront bénéficier les refuges pour la construction ou la rénovation de leurs infrastructures, et pour accueillir au mieux les animaux.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , jeudi 4 octobre 2018, 20:29

    Après la suppression de l'accord du participe passé, il faudra songer à supprimer l'accord de l'adjectif de sorte qu'il sera possible d'écrire sans honte: un nombre d'animaux domestique et un nombre d'animaux considérables.

  • Posté par Anselme Michel, vendredi 28 décembre 2018, 12:39

    Vous me l'enlevez de la plume...

  • Posté par Marc Servais, jeudi 4 octobre 2018, 17:39

    Cette somme est dérisoire. Pour responsabiliser les futurs adoptants et dissuader réellement les abandons, il aurait fallu multiplier cette somme par 10 ou 20 au minimum! Le code est une très bonne nouvelle, mais quelle occasion manquée. Les "gens" ne sont sensibles qu'à leur portefeuille, c'est une évidence. C'est là qu'il aurait fallu agir en priorité et fixer également des amendes salées à tous les propriétaires reconnus responsables d'abandon!

  • Posté par Kempgens Gilles, lundi 11 février 2019, 0:57

    C'est ridicule d'argumenter de cette façon. Je suis contre les abandons et les mesures actuelles permettent déjà de lutter contre les abandons (la puce obligatoire). Adopter un chien n'est pas facile. En acheter un aussi n'est pas facile. L'animal n'est pas un objet et se comporter de manière logique avec lui relève d'un apprentissage. Il serait peut-être plus judicieux de forcer les gens à suivre des cours avec les animaux, de leur délivrer ensuite un certificat et de les autoriser sur cette base à acheter ou adopter un animale. Et encore, certaines races exigent des maîtres qualifiés. Si l'adoption est un échec, il faut favoriser le retour dans un refuge. Punir n'est pas la solution à tout.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko